Quel est le bon moment pour lancer de la Publicité Facebook ?

Se tromper de timing peut annihiler ta trésorerie et avoir des conséquences dramatiques sur ton entreprise.


Par Florent de Coudac en nov. 2022 - 9 minutes de lecture

Si tu lis cette page c’est que tu souhaites te former à la Publicité Facebook en ce moment. Tu es donc dans l’une de ces deux situations :

  • Tu possèdes ta propre entreprise, tu cherches à la développer et tu penses que la Publicité Facebook peut t’aider à atteindre cet objectif
  • Tu as déjà des pubs facebook en cours de diffusion mais celles-ci ne t’apportent pas les résultats escomptés, tu t’es potentiellement déjà fait accompagner mais rien n’y fait

Dans les deux cas, la première chose à maîtriser en matière de Social Ads c’est de savoir à quel moment il est pertinent de lancer de la publicité Facebook pour une entreprise.


Cette question essentielle n’est pour la plupart du temps jamais abordée dans 99% des formations à la publicité Facebook disponibles sur le marché (y compris dans les formations payantes).


Et pourtant elle est absolument indispensable parce que la publicité que ce soit sur Facebook ou sur n’importe quel autre réseau social (les Social Ads) demande un investissement en temps (pour se former et pour suivre les campagnes) et en argent (faire de la publicité a un coût).


Ce que je te propose, c’est donc de répondre à cette question dans quelques instants un peu plus bas sur cette page.


Mais avant ça, j’aimerais t’expliquer pourquoi je vais y répondre sans rien te faire payer et sans même te demander ton adresse email.

Bienvenue dans ISA, une formation à la Publicité Facebook pas comme les autres

L’Introduction aux Social Ads (ISA) est une formation de l'agence de Growth E-Commerce Coudac.


Elle se compose de 10 emails, 6 schémas, 6 vidéos, 3 ressources Notion et 0 code promo.


Son objectif n’est pas de te fournir des tutoriels pour que tu puisses lancer des campagnes sur Facebook le plus rapidement possible !


Si c’est ce que tu cherches, tu peux en trouver facilement sur YouTube. D’ailleurs en voici un excellent ici qui te permettra d’être prêt en 1h50.


Si ce n’est pas un tutoriel, qu’est-ce que c’est alors ?


Dans ISA, tu vas plutôt apprendre les concepts fondamentaux de la publicité sur les réseaux sociaux :

  • Pourquoi est-ce que la publicité Facebook est utilisée comme un levier de croissance par certaines entreprises ?
  • Comment ça fonctionne ? Qu’est-ce qui t’est facturé ?
  • Quels résultats tu peux t’attendre à obtenir ?
  • Quels leviers as tu besoin d’avoir à ta disposition pour maximiser l’impact de tes publicités ?
  • Qu’est-ce qu’iOS14 a changé aux Social Ads ?
  • Quelles métriques suivre pour savoir si tes campagnes sont saines ou pas ?
  • Comment être sûr de générer de la marge grâce à la publicité ?
  • Pourquoi les formats UGC fonctionnent-ils si bien sur les réseaux sociaux ?
  • Comment dépenser plus et mieux en même temps ?
  • Comment diversifier ses sources de trafic pour limiter le risque et croître ?

Autant de questions essentielles qu’on a souvent tendance à se poser un peu (trop) tard.


Oui car elles arrivent après avoir dépensé quelques centaines d’euros € (voire quelques milliers) sans avoir obtenu les résultats espérés.


Et bien souvent on se rend compte à ce moment là qu’on aurait été content que quelqu’un nous invite à se les poser dès le début.


Chez Coudac, c’est une situation qui nous est malheureusement bien trop familière puisque nous sommes une agence de Growth E-Commerce.


A ce titre, et depuis 2020, nous gérons des campagnes de publicité Facebook pour nos clients (+15 millions d'euros € sous gestion par an).


Et de nombreuses fois, nous avons refusé d’accompagner des entreprises qui souhaitaient faire appel à nos services alors que ça faisait des mois qu’elles se cassaient les dents sans aucun résultat.


Sans le savoir, elles avaient fait l'erreur de lancer de la publicité Facebook au mauvais moment.


C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de créer l’Introduction aux Social Ads (ISA). C’est pour répondre à toutes ces questions avant qu’il ne soit trop tard pour toi et ton entreprise.


Maintenant que je t’ai donné le contexte, je te propose un deal.


Je vais dans quelques instants répondre à la fameuse question « À quel moment est-il efficace de faire de la Publicité Facebook ? » sur cette même page.


Pour cela, tu n’auras rien à payer et tu n’auras pas à me laisser ton email.


Et si la réponse que j’aurais apporté t’a plu, tu auras le choix :

  • Ou bien tu considères que tu en as appris assez et on se dit peut-être à une prochaine fois
  • Ou bien tu veux en savoir plus et la suite d’ISA t’intéresse, alors tu pourras t’inscrire gratuitement par email pour la découvrir

Ça te semble juste ?


(Oui oui, j'ai utilisé une icône de pillule bleue)


Ok, dans ce cas, c’est parti…

La question à 1 million d'euros €

Les exemples qui vont suivre vont reprendre des données e-commerce en grande majorité, mais ce que je m'apprête à t'expliquer s’applique aussi à d’autres types d’entreprises utilisant les Social Ads.


Selon une étude conjointe menée par Coudac et Polar Analytics sur le deuxième semestre de l’année 2022, le top 25% des e-commerçants qui ont les meilleures performances se distingue des autres sur deux points :

  • Le taux de conversion (2,5% en moyenne chez les meilleurs contre 1,4% de moyenne globale*)
  • La croissance de trafic d’une année à l’autre (+150% en moyenne chez les meilleurs contre +10% en moyenne globale*)

*Ces statistiques ont été calculées à partir de l'analyse de plus de 1200 boutiques Shopify.


Intéressant n’est-ce pas ?


Laisse moi éclairer un peu ta lanterne. Pour faire une telle croissance de trafic d’une année à l’autre, tu t’en doutes, il faut dépenser plus et notamment sur les réseaux sociaux.


Le truc pourtant c’est que ce qui différencient les meilleurs de la norme, c’est qu’en dépensant plus, ils maintiennent un taux de conversion bien au-dessus de la moyenne (+80% au-dessus).


Oui, tu l’as compris, le premier indice sur le meilleur moment de lancer des Social Ads, c’est d’avoir un Product Market Fit.


C’est-à-dire d’avoir une offre qui rencontre un marché. Le KPI qui indique un bon product market fit, c’est le taux de conversion.


Plus il est élevé, plus a priori ton offre séduit ton marché.


Bien évidemment, tu peux réussir sans avoir 2,5% de taux de conversion. Tu peux avoir un meilleur taux de conversion ou un moins bon.


Mais si tu ne fais peu ou pas de volume, que tu testes encore ton idée ou ton produit et que tu peines à faire découvrir ton produit sans dépenser un euro... Attention !


Te lancer en Social Ads pourrait s’avérer être un échec au sens ou peut-être qu’il n’y a pas de marché pour ton produit.


Ou peut-être qu’il n’y a pas eu assez d’itérations autour de ton offre pour t’assurer que ton produit correspond à ce dont ton marché a besoin.


Si tel est le cas, la reco de Coudac serait de faire en sorte d’attirer du monde à tes offres sans dépenser 1€.


La meilleure manière de le faire est de produire du contenu organique. YouTube, TikTok, LinkedIn, une newsletter, du SEO… les possibilités ne manquent pas. Si tu ne les maîtrises pas, tu peux apprendre, ce sont toutes des compétences récentes qui dans tous les cas s’apprennent par la pratique.


Coudac est d’ailleurs la preuve que c’est possible et viable.


Une fois que tu as une audience (c’est plus facile à dire qu’à faire), tu peux lui demander quels sont ses problèmes et concevoir une offre qui y répond.


Maintenant il y a un deuxième élément clé avant de se lancer dans les Social Ads pour espérer en avoir de bons résultats : la marge.

La 2ème question à 1 million d'euros €

Mis à part le taux de conversion (symbole du product market fit) il y a un deuxième critère sous-jacent qui explique le succès du top 25% des e-commerçants : la marge, le fric, les sous, le pèze, la thune, le cash bref l’oseille quoi.


Oui, c’est une chose d’avoir une offre qui plaît, encore faut-il pouvoir la faire connaître.


Et la faire connaître de plus en plus, d’où la croissance de trafic d’une année sur l’autre qui grossit très vite chez le top 25% des e-commerçants.


Pour ce faire, il faut de l’argent. Et tu as deux manières d’avoir de l’argent en entrepreneuriat :

  • La marge
  • L'argent des autres (levées de fonds ou prêts)

Même si on a des clients qui se débrouillent super bien grâce à des levées de fonds, chez Coudac, tu le sais sûrement, mais on n’en est pas trop trop fan.


Coudac s’est construite sans levée de fonds et aujourd’hui, on est une cinquantaine de salariés en 2 ans.


Théo est un fervent défenseur du modèle bootstrap, alors tu ne m’en voudras pas de faire l’impasse sur comment lever des fonds dans le contenu de cette page.


(En plus, honnêtement je n’y connais rien et ça ne m’intéresse pas, je suis un businessman, j’aime faire du cash).


Une fois qu'on a exclu les levées de fonds, si tu veux pouvoir investir de l’argent pour amener plus de monde vers ton offre, il va te falloir générer de la marge.


Et même beaucoup de marge.


Pour être plus précis, il va surtout falloir que tu saches faire des mathématiques.


Oui, parce que si tu sais faire des maths, tu pourras être en mesure de savoir combien dépenser pour avoir un nouveau client (c'est ce qu'on appelle le coût d’acquisition → le Coudac).


(Petite parenthèse, mais c’est ça que ça veut dire Coudac au cas où tu serais passé à côté).


Le calcul n’est pas sorcier et je vais même te le donner dès maintenant : il te suffit de calculer la marge totale que tu réalises sur la valeur à vie totale d’un client.


Si tu sais où trouver cette info, tu sais quel coût d’acquisition maximum tu es prêt à payer pour obtenir des nouveaux clients.


Ainsi si tu lances des ads, tu sauras exactement si ton coût d'acquisition correspond à ce que tu peux te permettre de payer pour générer de la marge sur le long-terme.


Bonus, si tu as aujourd’hui un ratio qui est très largement supérieur, c’est-à-dire que ton coût d’acquisition est bien en-dessous de ta marge par client sur le long-terme, alors bonne nouvelle tu es en train de t’enrichir.


Dans ce cas, bravo, c’était peut-être l’un de tes objectifs en créant ta boîte.


Le calcul est simplifié, mais je pense que tu as compris l’idée.


Il y a de nombreuses subtilités, mais je ne peux évidemment pas tout aborder dans cette page.


La première subtilité c’est notamment celle de l’équation de croissance. C’est-à-dire que pour que ton entreprise génère du profit avec les Social Ads, ce n’est pas qu’une histoire de marge sur LTV.


Le calcul comprend d’autres facteurs qui sont détaillés dans le tout 1er email de l’Introduction aux Social Ads (ISA).

ISA c'est quoi ?

J’en arrive donc à la fin de cette page, je suppose que tu as désormais une idée beaucoup plus claire des deux piliers essentiels qui te permettent de savoir quel est le bon moment pour faire des Social Ads.


Petit rappel, il s’agit du taux de conversion (incarnation du Product Market Fit) et des fonds disponibles pour payer du trafic (marge ou levée de fonds).


Maintenant que tu sais ça, peut-être que ce contenu t’a mis l’eau à la bouche et que tu as envie d’en savoir plus.


Dans ce cas, je vais t’expliquer un peu plus en détail à quoi t’attendre si tu t’inscris à ISA.


D’abord ISA en quelques chiffres :

  • 10 emails
  • 13277 mots
  • dont 279 fois le mot “tu”
  • 6 vidéos
  • 6 schémas
  • 3 fiches pratiques sur Notion
  • Tout le contenu email, schémas + Notion à télécharger à la fin gratuitement et sans rien en échange

Déjà tu vois qu’en termes de contenu et de volume on se fout pas de ta gueule par ici.


Maintenant c’est bien beau tout ça, mais si c’est pour parler de trucs totalement useless, ça ne va pas beaucoup t’aider.


C’est pour ça qu’en plus d’avoir un contenu ultra solide, c’est surtout un contenu utile.


Voici donc les titres des 10 emails que tu recevras si tu t’inscris :

  • L'équation de croissance
  • Le vrai coût des Social Ads
  • Le problème avec le ROAS
  • Les subtilités de la LTV
  • iOS14 et le piège du tracking
  • Le Framework TOFU, MOFU et BOFU
  • La domination des UGC
  • Dépenser plus et mieux
  • Diversifier son trafic
  • La roadmap ultime

Intéressant n’est-ce pas ?


Si tu fais le choix de t’inscrire, tu recevras tous les jours un email (sauf le dimanche).


Cet email devrait te faire plaisir parce que tu vas y apprendre des choses mais aussi parce qu’ils sont funs (gros LOL).


Par exemple, parfois on fait intervenir des personnages pour te raconter des histoires et donner un peu plus de profondeur à notre contenu.


Tu feras par exemple la rencontre de Mark Zuck. Un personnage fictif qui incarne les volontés politiques des régies publicitaires.


En gros, en plus d’apprendre des choses, c’est un petit bout d’aventure Coudac que tu vas vivre avec nous.


Et puis une fois que tu seras arrivé au bout d’ISA tu pourras télécharger tout son contenu et le conserver précieusement pour te servir de guide.


Tu auras également le choix entre nous dire que tu es intéressé par La Fabrique à Brutes, notre formation Social Ads ou bien passer ton tour pour cette fois et recevoir nos newsletters endiablées.


Je t’ai convaincu ? Ok cool, ravi de faire ta connaissance, tu peux t’inscrire juste ici :

S'inscrire gratuitement à l'Introduction aux Social Ads (ISA)

En t'inscrivant, tu acceptes de recevoir les communications emails de Coudac. Tu peux te désinscrire à tout moment via le lien de désinscription. Tes informations ne seront ni revendues ni partagées. Plus d'infos.

Je ne t’ai pas convaincu ? Peut-être que ceux qui ont déjà suivi ISA y parviendront. Leurs retours sont juste en-dessous.

Florent de Coudac

PS : si tu as une question ou une remarque sur cette page, tu peux m’écrire à formation@coudac.com